Amine de Japania : Comprendre le japon pour mieux l’aimer

A travers des micro-trottoirs passionnants et des vidéos à la fois amusantes et instructives, Amine le créateur de la chaîne Japania décrypte le Japon. Interview de ce vagabond des temps modernes, qui nous fait aimer encore davantage ce pays et ses habitants parfois si mystérieux.

amine japania

Qu’est-ce qui t’a amené au Japon ? 

Comme beaucoup de personnes de la génération « Années 90 », mon premier contact avec la culture japonaise s’est faite à travers les mangas et animés. De fil en aiguille, je me suis pris d’intérêt pour cette culture en lisant des articles et en regardant tous les documentaires que l’on pouvait trouver à l’époque sur le net ou à la TV. C’est au printemps 2013 que j’ai l’occasion de venir pour la première fois au Japon dans le cadre d’un échange universitaire d’un semestre à Hiroshima. J’avais peur d’avoir des attentes trop élevées du Japon, d’être déçu d’un potentiel décalage entre l’idée que je pouvais me faire du pays et la réalité…
Au final ce fut tout le contraire ! Cet échange dans la superbe ville d’Hiroshima aura été ma première véritable claque culturelle ! A l’issue de ces cinq mois passés là-bas, je n’avais plus qu’une seule chose tête : être diplômé de mon école de commerce et retourner au Japon pour y travailler. Comme promis j’y suis revenu en Octobre 2015, le mois suivant je trouvais un emploi dans le marketing, et en Juillet 2017 finalement, je créais la chaîne Japania !      

amine japania

Pourquoi avoir lancé ta chaîne Japania ? 

J’ai toujours été un grand consommateur de vidéo. A l’époque déjà j’adorais regarder les vidéos d’Antoine de Maximy dans son émission « J’irai dormir chez vous” où il se retrouvait embarqué à l’autre bout du monde, seul avec sa caméra, à partir au culot à la rencontre des gens. C’est cette importance de la dimension humaine du voyage que je retrouvais également chez l’excellentissime youtubeur Ichiban Japan, un des pionniers français à proposer des vidéos sur le Japon.


En commençant à vivre ici je me suis rendu compte qu’il y avait énormément d’aspects de la culture japonais qui étaient encore méconnus. Lancer cette chaîne c’était l’occasion pour moi de mettre en lumière ces choses là, tout en réalisant d’une certaine façon (et sans prétention!) mon rêve de gosse qui était d’être journaliste. Au lieu d’aborder ces sujets seuls, je me suis dit pourquoi ne pas donner la parole directement aux Japonais, qui semblent plus légitimes pour nous éclairer. C’est ainsi qu’à vu le jour le format micro-trottoir, caractéristique de la chaîne, pour traiter des différents thèmes abordés !

Rencontres-tu des difficultés à évoquer certains sujets lors de tes micro-trottoirs ? 

Certains sujets de micro-trottoirs sont plus difficiles à aborder que d’autres. Il est parfois difficile d’obtenir une réponse sincère sur certaines questions portant sur des faits de société. L’un des derniers exemple en date est ma vidéo où je demande aux Japonais si le mariage international est mal vu. J’ai obtenu pas mal de réponses qui semblaient un peu formatées, un sentiment partagé par les abonnés, dans la section commentaire, qui remettaient en doute l’honnêteté de certaines réponses. Après je suis très loin de jeter la pierre à nos amis japonais ! Il faut bien remettre les choses en contexte : un étranger vient les prendre au dépourvu dans la rue tout en posant des questions un peu « touchy » ! Il y a plusieurs éléments qui peuvent compliquer l’obtention de réponses « honnêtes » ou développées : la timidité, la pression du groupe, la peur de partager ce que l’on pense vraiment et d’avoir une opinion différente… Au final je suis très reconnaissant à tous ceux qui se prêtent au jeu ; parce que même dans le non dit, à travers la communication non-verbale on peut découvrir tout un tas de chose sur les moeurs !

Quelle est ta vidéo préférée de ta chaîne et pourquoi ? 

Surprenament la vidéo préférée de ma chaîne reste celle retraçant mon voyage en Mongolie durant l’été 2019. J’ai eu l’occasion de découvrir le pays lors d’un road trip de 10 jours dont plusieurs passés dans le désert de Gobi à découvrir les incroyables paysages dont regorge ce pays. Cette vidéo en forme de carnet de voyage constitue l’un de mes plus beaux souvenirs.


Sinon par rapport au Japon, ma série de vidéos sur les métiers de la nuit et l’interview d’un Host japonais sont parmi mes préférées. Ces vidéos mettent en lumière une zone d’ombre de la culture japonaise, qui aura mêlé de l’interview, de la caméra-caché et de l’investigation sur place pour couvrir au mieux le sujet.

amine japania

Quels sont tes endroits préférés au Japon ?

Ce que j’aime avec le Japon, c’est que chaque région à ses spécificités et lui offrent un caractère unique. Je ne peux clairement pas parler de mes endroits préférés sans parler de Tokyo, ville où je vis depuis plus de 4 ans maintenant. C’est une pépinière de quartiers magnifiques à visiter, où l’on en a vraiment pour tous les goûts. Certes certains endroits sont souvent bondés, mais il y a des tas de quartiers où il fait bon se balader, avec une population bien locale et des rues commerçantes traditionnelles pleines de vie. 

amine japania


Etant un amoureux inconditionnel des « onsen », les bains thermaux japonais, je suis obligé de citer les villages à onsen parmi mes endroits préférés: comme Kusatsu, Ginzan ou Kurokawa Onsen. On se croirait hors du temps. On y retrouve des gens loin de leur préoccupation du quotidien, se baladant en kimono et yukata (accoutrement japonais) après s’être relaxé dans ces bains. Un petit plaisir de la vie à consommer sans modération. Dans un autre registre, je suis toujours béat devant le Mont Fuji. Ses lacs aux alentours offrent des points de vue à couper le souffle… si la visibilité est suffisamment bonne pour admirer l’iconique montagne !

amine japania

Quels sont les conseils que tu donnerais à quelqu’un qui souhaite s’installer au Japon ?  

Je dirais à une personne qui souhaite s’installer d’avoir conscience de la nécessité des trois éléments suivants: 

Un niveau de langue suffisant. Quand on voyage au Japon, on peut s’en sortir sans parler japonais, même si je recommande de savoir se débrouiller un minimum pour pouvoir profiter pleinement de son expérience. Quand on vient au Japon pour y vivre, c’est une autre paire de manche ! Il y a tout le côté administratif à gérer (trouver un appartement, gérer ses abonnements, les documents sociaux…), les interactions avec les Japonais dans la vie de tous les jours, la recherche d’emploi… Il est tout de même possible de survivre au Japon sans parler la langue, mais avoir un niveau correct facilitera votre intégration et épanouissement personnel !

Avoir un niveau de diplôme adéquat. Pour la recherche de travail il est primordial d’arriver « équipé » du baguage attendu par les entreprises pour justifier de son recrutement. Autant prendre le temps de bien pousser ses études jusqu’au master pour faciliter cette recherche et l’obtention d’un visa de travail permettant de s’installer au Japon.


Avoir conscience des us et coutumes du pays. La réalité du monde du travail sur place est souvent trop méconnue et conduit parfois à un brutal désenchantement…

Après tant que l’on a bien mûri son projet d’installation au Japon, en ayant pris le temps de bien le préparer son expatriation, tout devrait se passer sans soucis !

Découvrez d’autres articles sur le sujet

Ichiban Japan, le Japon comme on l’aime

Ichiban Japan est un site et l’une des chaines Youtube française sur le voyage les plus populaires avec plus de 200.000 abonnés, et ce grâce à ses vidéos et contenus aussi drôles qu’informatifs. Après de nombreux séjours au Japon, Guillaume, alias Guigui, a tenté l’aventure du visa vacances-travail et réside maintenant sur cette île qui fait tant rêver les Français. Il partage avec nous son amour du Japon authentique et ses bons plans.

Comment rencontrer des geishas au Japon ?

Le Japon attise la curiosité des voyageurs. Les geishas notamment font partie des mystères nippons que les touristes souhaitent déchiffrer et approcher. Alors est-il possible de rencontrer des geishas lors d’un séjour à Kyoto ?

10 activités insolites à Tokyo

Le Japon est certainement l’un des pays les plus dépaysants au monde. Ce n’est donc pas étonnant que Tokyo offre de nombreuses activités insolites. Vagabond en a choisi 10 parmi elles. 

Top 8 des choses à faire à Tokyo

Il y a tant à explorer dans la capitale japonaise. Tokyo est une ville origami dans laquelle chaque pli méticuleux dévoile une nouvelle visite étonnante. Cela peut prendre des semaines pour en voir la majeure partie, mais voici notre top 8 des choses à faire à Tokyo pour tirer le meilleur parti de votre expérience japonaise.

TOP 5 des choses à faire à Kyoto

Avec plus de 6000 temples et sanctuaires, Kyoto est la capitale religieuse et artistique du Japon. La ville du Kansai étonne car malgré les charmes du passé, elle est résolument moderne et tournée vers l’avenir.

Où aller avec son Japan Railway Pass ?

Le Japan Railway pass est un must lorsque l’on veut explorer le Japon rapidement et sans dépenser trop d’argent. Mais où aller avec un pass une semaine ? Voyage Vagabond vous révèle ses 10 destinations préférées.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s