Les 9 incontournables à visiter à Santiago 

La capitale chilienne n’est pas forcément sur votre liste des villes à visiter en priorité en Amérique latine. Et pourtant ! Santiago est une ville vibrante avec de nombreuses visites intéressantes ! Suivez-le guide ! 

Le Cerro San Cristóbal

Pour mieux découvrir Santiago, le mieux est de prendre de la hauteur ! Le Cerro San Cristóbal offre une vue plongeante sur la capitale chilienne. Vous pouvez atteindre le sommet par un chemin à travers le parque Metropolitano ou bien en prenant un téléphérique. Vous pourrez vous arrêter en chemin pour visiter le jardin botanique et le parc zoologique. Le sommet de la colline abrite une statue de la vierge de l’immaculée conception haute de 14 mètres. 

La Plaza de Armas

Le coeur de la ville de Santiago se situe à la Plaza de Armas. D’ancienne place forte des colons, cette place centrale met en valeur Simon Bolivar. Vous pourrez y voir de nombreux spectacles qui animent la rue, de même que les marchands et toutes les galléries commerciales présentes dans les rues qui y convergent. La Catedral Metropolitana est un incontournable, n’hésitez pas à la visiter un dimanche. Elle a été établie au 18e siècle. Le Museo Historico Nacional vous permettra de plonger dans l’histoire du pays et notamment de l’indépendance du Chili et du coup d’Etat militaire. 

Le Palacio de la Moneda

Non loin de là, autre lieu chargé d’histoire : le Palacio de la Moneda. Si le président actuel, Gabriel Boric, s’y rend en vélo, les bureaux présidentiels n’ont pas été si tranquilles. Attaqué par les militaires lors du coup d’Etat de 1973, le palais de la monnaie a été le théâtre de l’une des plus graves tragédies du pays. Refusant de se rendre, le président Salvador Allende s’y est suicidé. Une monument honore sa mémoire aujourd’hui avec sa phrase immortelle : « Tengo Fe en Chile y su destino » (J’ai foi dans le Chili et son destin). 

Le Museo de la Memoria y los Derechos Humanos 

Pour se plonger dans cette histoire, direction le Museo de la Memoria y los Derechos Humanos.  Inauguré en janvier 2010 par l’ancienne présidente Michelle Bachelet, le Museo de la Memoria y los Derechos Humanos (de la mémoire et des droits humains) a été conçu pour donner une visibilité aux violations des droits de l’homme commises par l’État chilien entre 1973 et 1990, pour rendre hommage aux victimes et à leurs familles et pour stimuler la réflexion et le débat sur l’importance du respect et de la tolérance, afin que ces événements ne se répètent jamais.

La nourriture chilienne et péruvienne ! 

Quoi de mieux pour appréhender la culture locale que de déguster sa délicieuse cuisine. Le plat national est certainement le pastel de choclo. Ce « gâteau de maïs » ressemble un peu à un hachis Parmentier avec un goût plus sucré. Succulent ! On vous conseille également de tester les Machas à la parmesana (palourdes gratinées), l’humita (des papillotes de légumes), le Completo (une sorte de hot dog) et des empenadas (attribuées davantage à l’Argentine).

Mais au Chili, comme dans d’autres pays latino-américains, n’oubliez pas de tester la cuisine péruvienne qui explose dans la région. Les délicieux ceviches se consomment avec plaisir les mois d’été. De même que les sushis, qui passés par le Pérou, sont très populaires au Chili. 

Un ou plusieurs pisco sour ! 

Attention aux maux de tête ! Le Pisco sour est la boisson officielle chilienne (même si le Pérou en revendique la paternité). On utilise donc du Pisco, une eau de vie à base de raisin, associé à du jus de citron, du sirop de canne et le tout recouvert de blanc d’oeuf battu. 

Si vous n’aimez pas l’alcool, vous pouvez tester le très sucré Mote con Huesillo. C’est une boisson à base de pêches et de jus de mote (du blé cuit). Vous pourrez en déguster un peu partout dans le pays et notamment chez les vendeurs du cerro San Cristobal. 

Le quartier de Bellavista 

Parmi les quartiers les plus charmants de la ville : Bellavista. C’est l’un des quartiers les plus animés de la ville où vous pourrez aller vous régaler dans une ambiance jeune et décontractée. Les bâtiments sont décorés de jolies oeuvres de street-art et vous pourrez également découvrir des boutiques artisanales. Comme dans tout le Chili, attention aux vols. Evitez comme les locaux de sortir votre portable de votre poche à tout-va. 

La Gran Torre Santiago 

Mais Santiago est une ville moderne et elle le prouve avec sa Gran Torre Santiago. Cette tour inaugurée en 2014 est la plus haute d’Amérique latine. Vous pouvez vous rendre au Sky Costanera qui vous offre une vue à 360° sur la ville depuis le 61e étage. 

Valparaiso, l’âme du Chili 

Impossible d’aller à Santiago, sans se rendre à Valparaiso, l’âme artistique du Chili et certainement mon coup de coeur. Située à environ 1 heure de Santiago, la belle et colorée Valparaiso, située dans les quartiers en hauteur et accessible via des ascenseurs à flanc de colline, est un trésor à ne pas manquer. Décorée d’énormément d’oeuvres de street art, la ville portuaire offre des vues magnifiques mais aussi de beaux restaurants et cafés et également de magnifiques petites boutiques. 

Les amoureux de la mer en profiteront pour visiter Viña Del Mar, la résidence balnéaire des habitants de Santiago, y manger des fruits de mer et mettre les pieds dans l’eau. Vous pourrez également vous arrêter sur le chemin et notamment à Casablanca, pour faire la tournée des vignobles chiliens. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s