Voyager seule quand on est une femme : comment sauter le pas ?

Voyager en solo est une aventure qui force à sortir de sa zone de confort, et que beaucoup de personnes hésitent à vivre, par peur de l’inconnu et de la solitude. Et quand on est une femme, il peut être encore plus dur de sauter le pas. Vagabond vous livre quelques conseils pour vous aider à vous lancer.

Identifier ses peurs

Si vous n’osez pas partir et que vous avez peur, la première chose à faire est de vous demander pourquoi. La peur naît souvent d’une méconnaissance, et elle est parfois difficile à justifier. Mettre sur papier vos craintes, ou essayer de les formuler à l’oral vous aidera à les matérialiser et à voir comment les dépasser. Est-ce que vous avez peur de voyager seule ? Ou est-ce que vous avez peur parce que vous sentez, qu’en tant que femme, vous êtes confrontée à plus d’insécurité qu’un homme ? Définissez quelles sont vos peurs, ou vos limites, leurs causes et leurs conséquences, et essayez de trouver des solutions pratiques pour les surmonter.

Ne pas s’approprier les peurs des autres

Une autre étape importante est d’identifier si vos peurs viennent de vous-même ou bien des autres, que ce soit de votre entourage ou bien de la société et des médias. Dans ce cas là, essayez de faire la distinction et de vous rassurer sur les peurs qui ne proviennent pas de vous, en vous entourant de personnes confiantes, positives, qui pourront vous rassurer dans votre projet.

Bien s’informer

Pour abattre les barrières mentales et les inquiétudes face au voyage en solo, le plus simple est de prendre le temps de s’informer de manière structurée, et avec un état d’esprit positif. Renseignez-vous sur les blogs de voyage féminin, et lisez tous leurs conseils. Par exemple, We Are Backpackeuses est un site regroupant une communauté de femmes qui voyagent et s’entraident. Vous pouvez aussi écouter notre podcast sur le voyage féminin. Lisez des blogs, des articles, des guides, et si vous le pouvez, rencontrez des voyageuses.

Renseignez-vous sur votre destination, sur la sécurité du pays dans lequel vous vous rendez et sur la préparation nécessaire en amont.

Se rassurer sur ses capacités

Partir avec un sentiment de peur a tendance à attirer des situations de malchance et d’échec. Prenez donc bien le temps de vous rassurer sur vos capacités à voyager seule. Voyager en solo, que l’on soit une femme ou un homme, est finalement bien moins complexe que l’on peut l’imaginer. Il suffit de trouver où dormir et comment se déplacer, et d’oser se lancer ! Faites-vous confiance, et faites confiance au monde qui vous entoure : la majorité des gens est bienveillante et ne cherchera qu’à vous aider.

Bien choisir sa destination

Bien sûr, le choix de votre destination va beaucoup influencer votre état d’esprit et créer plus ou moins de peurs, et d’idées reçues. Le mieux, si vous n’avez jamais voyagé seule, est de commencer par des destinations proches de votre pays, et dans des pays développés, où il est facile de se déplacer seule, comme des pays d’Europe. Vous pourrez ensuite vous lancer dans des destinations plus exotiques, une fois que vous serez devenue une voyageuse chevronnée !

Vous souhaitez avoir plus d’informations sur le voyage au féminin ? Ecoutez notre podcast et découvrez le témoignage d’une voyageuse solo !

découvrez des articles sur le sujet :

We are Backpackeuses : une communauté pour les femmes qui voyagent

We are Backpackeuses est une communauté dédiée aux femmes qui voyagent. L’une des fondatrices du projet, Mathilde Rogez, nous parle de cette démarche qui vise à encourager et rassurer les voyageuses à travers le monde.

Qui sont les voyageurs solo ?

Le voyage en solo semble devenir de plus en plus une philosophie à part entière. Entre les blogueurs voyage, les digital nomad et les tourdumondistes, les voyageurs et voyageuses ont l’air de rechercher à vivre des voyages authentiques en partant à l’aventure seul.es.. Une étude menée par Lastminute.com analyse ce profil de véritables vagabonds du voyage. En 2019, les voyageurs solo représentent, sur lastminute.com, 33 % des réservations. Si cela marque une légère baisse par rapport à 2017 (on comptait alors 42 %), ces profils semblent avoir des démarches de voyage bien différentes de ceux qui choisissent de voyager en famille, en couple, ou entre amis.

Comment oser voyager en solo sans le soutien de ses proches

Vous voulez partir à l’étranger sur une longue période, que ce soit pour plusieurs semaines dans un pays lointain ou même faire un tour du monde ? Pourtant vos proches ne vous comprennent pas ou pire essaient de vous en dissuader ? Vagabond vous donne des conseils pour partir sans culpabiliser.

Comment surmonter sa peur du voyage en solo ?

Voyager seul.e, que l’on soit un homme ou une femme, et quel que soit notre âge, peut être une réelle source d’angoisses. La peur de prendre l’avion, la peur de se perdre, de ne pas pouvoir communiquer avec les locaux, et tout simplement d’être seul.e hors de sa zone de confort et loin de toutes ses références, peuvent parfois représenter de véritables barrières et décourager du voyage en solitaire. Vagabond vous livre quelques conseils pour surmonter vos inquiétudes.

2 commentaires

  1. Mélodie Besnier

    Pour ma part, j’y suis aller étape par étape. Voyage à plusieurs, puis voyage solo pas trop loin, ensuite voyage très (très) loin mais avec une asso sur place et enfin voyage solo en sac à dos SOLO à 100% à l’autre bout du monde. Avec le temps, on prend confiance, en soi et aux autres 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s