Les 10 endroits à voir avant qu’ils ne disparaissent

S’il y a pleins d’endroits à visiter sur la planète, certains lieux méritent d’être sur votre liste prioritaire maintenant ! Découvrez les endroits magnifiques qui risquent de disparaître dans les prochaines années.

Le Bassin du Congo (Congo)

 -

Le Bassin Congo est responsable pour près de la moitié de l’oxygène de notre planète. C’est également l’un des lieux les plus riches en biodiversité avec des populations de gorilles, éléphants ou encore buffles. Le bassin est malheureusement en danger à cause de la déforestation, le commerce illégal des espèces animales ainsi que l’exploitation minière. 

Venise (Italie)

La ville flottante va-t-elle finir par couler ? D’après les experts, Venise est menacée par la montée des eaux. Un projet pour protéger la ville est en action, mais cela sera-t-il suffisant ? Certains climatologues en doutent. 

 -

La forêt amazonienne (Brésil)

La Forêt amazonienne accueille plus d’un tiers de la faune et de la flore de la planète. Mais ce n’est pas ses millions d’années d’existence qui vont la protéger de sa déforestation grandissante. Plus de 40% de l’Amazonie a déjà été détruite. 
 

 -

Les îles Galapagos (Equateur)

L’archipel des Galapagos offre une biodiversité unique avec ses espèces endémiques et ses tortues géantes. Mais le tourisme de masse avec ses 4 aéroports et le flux des touristes venant par la mer, menace la tranquillité de sa nature. Le gouvernement écuadorien est en train de réfléchir à l’épineux équilibre de la manne économique touristique contre la protection de l’environnement. 

 -

Les Sundarbans (Inde et Bangladesh)

Les Sundarbans, qui signifie les « belles forêts », est situé à la frontière entre l’Inde et le Bangladesh. Cette région accueille la dernière population de tigres de mangrove. Mais la pollution industrielle et la déforestation mettent en danger cette biosphère. 

 -

 
Salar de Uyuni (Bolivie)

Vous avez forcément déjà vu des photos incroyables de ce désert de sel. Le salar de Uyuni en Bolivie appate les touristes, certes, mais aussi les exploitations minières qui cherchent à extraire le lithium présent dans son sol. 

 -

Le mont Kilimanjaro (Tanzanie)

Vous fredonnez peut-être la chanson Les neiges du Kilimanjaro de la chanteuse indonésienne Anggun. La plus haute montagne d’Afrique est le témoin triste du réchauffement climatique. 85%  de la glace qui recouvrait le sommet du Kilimanjaro en 1912, a aujourd’hui fondu. Les scientifiques prédisent que les glaces auront complètement disparu d’ici 20 ans. 

 -

La grande barrière de corail (Australie)

Avec plus de 600 îles et plus de 1500 espèces de poissons, la grande barrière de corail est l’une des zones maritimes les plus diverses. Le réchauffement des fonds marins et l’acidification de l’eau détruisent peu à peu la barrière de corail. Si rien ne change d’ici 2030, les dégâts seront irréparables. 

 -

La Mer morte (Israël, Jordanie et Palestine)

La mer morte est en train de mourir. L’étendue d’eau présente entre trois pays et connue pour ses forts taux de sel permettant aux touristes de flotter, est victime de son succès. Les niveaux d’eau s’abaissent d’année en année et des gouffres marins émergent. Attention !
 

 -

Les Maldives

Avec ses plages paradisiaques, les Maldives, tout comme les Seychelles, a dû mal à garder les pieds dans l’eau. Les îles les plus basses au monde pourraient être la première nation à succomber à la montée des eaux. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s